recommandations

Avant de vous donner quelques exercices à faire dans la piscine pour les femmes enceintes, voici quelques recommandations à bien avoir en tête :

RECOMMANDATIONS AVANT D’ALLER EN PISCINE :

  • A partir de quand ? Les activités en piscine sont intéressantes à partir de 3/4 mois de grossesse, lorsqu’il n y a pas d’inquiétude. N’hésitez pas à demander à votre médecin s’il vous autorise. Si vous faites une activité piscine encadrée par un club, un certificat médical de non contre-indication vous sera demandé.
  • Température de l’eau ?  Privilégier de l’eau bien chaude, de préférence 32 degrés (30-32°). En dessous, la détente sera difficile et il vous faudra rester dans des exercices plus dynamiques.
  • Durée d’une séance ? Une séance de 45 minutes est l’idéal mais cela dépendra de la température de l’eau et de votre état. Dans une eau à 28 degrés, ne dépassez pas 30 minutes. Dans une eau à 32 degrés vous pouvez aller jusqu’à 1h. Si vous ne vous sentez pas bien, si vous avez froid et que les exercices toniques ne vous réchauffent pas, alors écourtez votre séance !
  • Des horaires à privilégier ? Les exercices en piscine sont plus favorables en matinée et il faut éviter après 19h.

RECOMMANDATIONS DANS L’EAU

  • Préférez une entrée dans l’eau par des escaliers larges plutôt qu’une échelle qui ne sera pas pratique (rappelons qu’il est difficile de voir ses pieds lorsqu’on est enceinte) et qui pourrait être glissante. Prenez le temps de rentrer dans l’eau et d’en sortir.
  • Ne mobilisez pas vos abdominaux. Pour cela, pensez à bien poser vos pieds sur le sol de la piscine pour retrouver vos appuis avant de vous redresser.
  • Après une relaxation en flottaison à la surface de l’eau, prendre le temps de revenir à la verticale. En effet, en position horizontale, l’utérus comprime la veine cave inférieure ce qui entraîne une baisse (voire chute) de la tension. Il faut donc prendre le temps de se redresser pour que la « dé-compression » de la veine se fasse doucement.
  • N’hésitez pas à manger un bout en sortant de la piscine.
  • Lors des exercices de respiration, soufflez doucement en recherchant la durée. Ne restez pas en apnée.

Vous voilà prêtes pour des séances aquatiques prénatales 🙂

Il ne reste plus qu’à vous donner quelques idées d’exercices !

Blandine LIGNEY, Psychomotricienne

Publicités