Voici un jeu peu connu du grand public : Filo.

photo

Il s’agit de dessiner avec des lacets. Un petit stylet permet de faire passer le fil. La planche est quadrillée par de petits trous qui maintiennent le lacet.

Je propose toujours à l’enfant un temps de découverte. Je lui montre comment faire passer le fil dans le stylet et comment il est retenu dans les petits trous. Puis l’enfant expérimente en traçant des formes comme il le souhaite. Il affine son geste en fonction de cette expérience.

Il découvre alors la nécessité d’un ajustement tonique au niveau de la main et du bras : il faut savoir doser « sa force » pour retirer le stylet du petit trou mais lorsque l’on tire trop fort, le lacet s’échappe du tube… Il faut parfois montrer à l’enfant comment en tirant le fil on peut à nouveau le tendre.

Ce jeu permet également de travailler la motricité fine et la tenue du crayon.

Puis je propose à l’enfant de tester des motifs simples : carrés, chateau fort… pour tester les traits verticaux et horizontaux. Puis on peut tester les obliques avec des croisillons, le toit de la maison…

Ce jeu fait donc également travailler les notions spatiales.

filo-modelesL’enfant peut ensuite reproduire les dessins comme sur les feuilles modèles. Il faut alors utiliser des stratégies pour savoir dans quels trous « piquer » : compter les trous, prendre des repères…

La boite indique « à partir de 4 ans ». Pour ma part, je trouve ça un peu jeune. A 5/6 ans on peut le proposer pour que l’enfant expérimente le geste (motricité fine et ajustement tonique). A 7/8 ans on pourra davantage le proposer pour suivre le modèle et ainsi travailler davantage les notions spatiales.

J’ai également imprimé les feuilles vierges pour que l’enfant, soit :
– dessine avant son propre modèle (notion d’anticipation) puis le trace avec les lacets
– ou faire une représentation spatiale sur le papier des dessins qu’il vient d’improviser sur la planche.

Blandine LIGNEY, Psychomotricienne

 

Publicités