boite-pliageLa boîte en papier trouve toujours du succès auprès des enfants.
Elle peut être fabriquée pour contenir des trésors, pour ranger de petits objets, pour enfermer notre colère (on parle  alors de « boîte à colère »)… Ils ne manquent jamais d’imagination…
Quelle que soit la raison, le pliage de la boîte en papier permet de travailler différentes notions :
– Tout d’abord la planification : il est nécessaire de respecter une chronologie dans les actions.
– Le pliage du papier met en jeu l’espace de la feuille. Il faut maîtriser les bords, les coins, les diagonales, le milieu… Mais également passer d’une dimension 2D à 3D.
–  La motricité fine est développée par les pliages. Il faut coordonner ses deux mains.
– Cette activité nécessite alors de la concentration pour bien réussir une boîte harmonieuse.
Vous pouvez en faire une deuxième pour le couvercle. Vous pourrez alors découper de petits encoches pour faciliter l’ouverture.
Selon les capacités de l’enfant, soit j’en fais une en modèle étape par étape, et l’enfant fait l’autre. Pour les plus grands, je les accompagne pour la première pour comprendre la « notice » et ils sont alors fiers de fabriquer la deuxième avec peu/pas d’étayage.
Enfin, vous pouvez inviter l’enfant à décorer sa boîte (gommettes, stickers, dessins, écritures…) en faisant attention à ne pas l’écraser…

A noter que vous pouvez varier le format selon la taille de votre papier initial, les couleurs…
Des feuilles Cansons ou semi-cartonnées permettent de fabriquer des boîtes plus rigides.

Vous trouverez ci dessous la notice de fabrication (format A3) :

notice-boite-pliage

A vos papiers !

Blandine LIGNEY
Psychomotricienne

 

Publicités