Maintenant que nous avons vu comment l’équilibre se construit, essayons de comprendre de quoi nous avons besoin pour le construire sereinement.

équilibre-besoins

Pour avoir un bon équilibre, nous avons besoin de plusieurs éléments :
– La vue est nécessaire car elle nous apporte des repères. Vous remarquerez par exemple qu’il est plus difficile de maintenir un équilibre avec des lunettes qui brouillent la vue ou encore lorsque vous avez trop bu (champ de vision rétréci et informations visuelles plus floues). Mais la vue fonctionne avec la mémoire sensorielle : c’est parce que vous avez déjà fait l’expérience de glisser sur une bâche savonneuse que vous allez être en alerte la fois suivante. Si en revanche vous faites l’expérience de marcher sur la lune, n’ayant pas déjà vécu l’expérience, vous aurez besoin d’un temps d’adaptation…
– Dans l’oreille interne se situe le système vestibulaire. Celui-ci a des baro-récepteurs qui permettent de connaitre la position de la tête et de sentir les mouvements. Pour mieux l’imaginer, c’est le même système que votre smartphone qui est capable de sentir si vous tenez votre portable à l’horizontale ou à la verticale. C’est également ce système qui est perturbé lorsque nous faisons le jeu de tourner 20 fois autour d’un bâton, tête collée contre celui-ci ou lorsque l’on fait faire l’avion aux enfants (bras tendu, on tourne très vite en faisant voler l’enfant). Nous marchons ensuite en zig-zaguant, ou nous tombons parfois.
– La proprioception constitue notre 6°sens. Etant interne à notre corps, il est très méconnu du grand public. Il s’agit de capteurs qui renseignent sur la position des muscles et des articulations dans l’espace. Si vous fermez les yeux et que je viens déplacer un bras ou une jambe de votre position initiale, si je viens tourner votre tête etc., sans vous voir, vous arriverez à imaginer la nouvelle position dans laquelle je vous ai mis. Ceci, grâce à votre proprioception.

Toutes ces informations sont transmises au cervelet afin d’être mises en commun et analysées. Le cervelet pourra alors envoyer une réponse motrice cohérente pour adapter la posture de notre corps afin de maintenir notre équilibre.

Mais on néglige souvent une influence importante : la confiance en soi et nos émotions. Vous vous souviendrez probablement avoir vécu une situation où une personne apprenant une très mauvaise nouvelle (ou une nouvelle très surprenante) s’est effondrée (sur une chaise ou au sol). Ou certains anticipent et demandent à la personne de s’asseoir avant d’annoncer la mauvaise nouvelle. Les émotions ont donc un rôle important dans le maintien de l’équilibre. De la même façon, une personne qui manque beaucoup de confiance en elle peut avoir des difficultés à maintenir son équilibre.

Vous savez maintenant de quoi nous avons besoin pour avoir un bon équilibre. Que se passe-t-il s’il l’une des entités est défaillante ?

Blandine LIGNEY
Psychomotricienne

Publicités