Le développement psychomoteur est soumis à 3 grandes lois :

  • Loi de succession : chaque étape du développement suit un ordre bien précis.
    Le développement se fait de façon céphalo-caudale (de la tête aux pieds) et proximo-distale (du buste vers les extrémités des membres)loi de succession
  • Loi de différenciation : la motricité du bébé est d’abord globale, imprécise et involontaire. Petit à petit il va maîtriser sa motricité qui deviendra alors volontaire et plus fine.
    loi de diférenciation
  • Loi de variabilité : Le développement s’effectue par phases de progressions, de stagnation, et de régression… Il n’est pas continu mais cyclique
    loi de variabilité

Chaque enfant évolue selon un rythme qui lui est propre mais enchaînement des étapes est commun à l’Homme.

Publicités