Voici une proposition d’atelier, qui n’est pas de Maria Montessori, mais qui permet de travailler la motricité fine à travers l’utilisation d’outils et la concentration.

On dispose sur le plateau d’un petit tube en verre et de quelques « pompons » colorés. L’enfant est invité à les saisir grâce à la pince (pince médicale ou pince à épiler).

Soyez vigilant sur la façon dont l’enfant va tenir la pince : certains auront tendance à garder « le manche » dans la paume. Afin de les habituer à la tenue du crayon, il est préférable de leur demander de tenir la pince avec le « manche » dirigé vers le haut.

On peut rajouter un imaginaire (même si celà n’est pas Montessori) et raconter que l’on fabrique de la potion magique. On peut alors lister à l’enfant une recette d’ingrédients (capacités de symbolisation).

Pour complexifier le jeu et apporter de la planification, on peut proposer des « recettes » toutes faites avec un algorithme à respecter (ordre de couleurs).

IMG_2643

Et pour les plus grands, une recherche de l’information, à travers des pictogrammes, peut également les intriguer.

IMG_2644

Quand la potion magique est terminée, l’enfant est invité à bien mélanger celle-ci en fermant le tube et en plaçant son pouce ou son index en maintien du bouchon (travaille le déliement des doigts).

Tranche d’âge : 4-6 ans

Abracadabra, vous voilà créateur à votre tour !

Blandine LIGNEY
Psychomotricienne

Publicités