Vous voulez vous lancer dans du portage en écharpe mais vous ne savez pas quelle écharpe choisir parmi toutes les marques et les différentes matières ?

Voici un petit récapitulatif des différentes écharpes qui existent sur le marché :

  • Les écharpes tissées :IMG_2081
    Ce sont des écharpes souvent bariolées. Elles ne sont pas étirables, ni en longueur ni en largeur. Le nœud est fait au fur et à mesure que l’on installe l’enfant. Une seule couche suffit sur le dos de l’enfant. Elles sont donc plus légères pour l’été. Elles offrent une meilleure résistance et seront donc préférables pour des enfants plus grands.
  • Les écharpes tricotées :
    – sans élasthanne : elles présentent une légère extensibilité dans le sens de la largeur. Il faut généralement deux épaisseurs pour maintenir le bébé. L’installation du bébé se fait au fur et à mesure que l’on avance dans le nœud.

IMG_2200

  • – avec élasthanne : elles montrent une grande extensibilité dans le sens de la longueur et de la largeur. Elles permettent un ajustement au plus près du bébé et apportent ainsi un sentiment de contenance. Trois couches sont nécessaires sur le dos du bébé. Le nœud s’effectue avant l’installation de l’enfant. On peut mettre et enlever bébé sans défaire le nœud. Plusieurs positions sont possibles dont des positions d’allaitement.
  • IMG_4280La petite écharpe sans nœud, souvent appelée Ring-Sling
    Les deux anneaux permettent « d’attacher » rapidement l’écharpe. On peut en trouver tissée ou en viscose. Elle est très pratique pour de l’appoint mais ne sera pas confortable pour de longues ballades car le poids est réparti sur une seule épaule. Elle est facile à utiliser pour soutenir l’allaitement.

IMG_3169

  • Le Meï Taï : il s’agit d’un « tablier » dans lequel on place bébé et de 4 bretelles à nouer. Il apporte une facilité d’installation mais il convient plutôt à des bébés plus grands (+ de 6 mois) car il est moins ajustable.

IMG_4279

  • Les préformés : ce sont des « porte bébés », plus ou moins physiologiques. Il est nécessaire de vérifier qu’ils s’ajustent au mieux à l’enfant. Ils sont recommandés pour des bébés plus grands car ils imposent sur beaucoup de modèles (pas très physiologiques) un écart important entre les deux genoux. On peut placer l’enfant devant ou dans le dos.

Pour bien choisir son outil de portage, il est important de se sentir à l’aise avec. Le respect de la physiologie du bébé dépendra de l’installation dans cet outil. Pour les écharpes, il est recommandé d’assister à un atelier pour apprendre les pas à pas et à positionner correctement son enfant. Pour les préformés, il est nécessaire de vérifier qu’ils s’ajustent aux bébés et à sa morphologie. Les portages à bannir sont ceux où bébé est face à la route sur notre ventre et les jambes qui « pendouillent », maintenues au niveau de l’entre-jambe.

A lire également : les avantages / inconvénients des différents écharpes
Ou encore : Qu’est-ce qu’une position physiologique ?

Blandine LIGNEY
Psychomotricienne
Monitrice de portage en écharpe

Publicités