Dans le portage en écharpe, il va falloir être attentif à quelques consignes de sécurité :

  • L’enfant est placé à la verticale, à « hauteur de bisou »
  • Il est possible de glisser 2 doigts entre le menton et le torse de bébé afin de ne pas gêner la respiration
  • Bébé ne doit pas avoir la tête en arrière : cela n’est pas agréable pour lui (hyper extension – tensions dans la nuque) et peut gêner la déglutition
  • Bébé doit être assis sur les fesses (zone de maintien large jusqu’aux creux des genoux). Il ne doit pas pouvoir prendre appui au niveau des pieds (ces derniers peuvent être recouverts par la « troisième couche » à condition que celle-ci soit lâche).
  • Il est important de veiller au positionnement des bras du bébé : plutôt regroupés vers la bouche, éventuellement sous l’aisselle du porteur. Les bras ne doivent pas partir en arrière (extension).
  • Veiller à la bonne hydratation de bébé : on n’ose pas toujours le réveiller quand il dort dans l’écharpe mais il est nécessaire de bien penser à le nourrir
  • Ne pas garder plus de 2 heures la même position dans l’écharpe.
  • Si bébé ne tourne pas tout seul sa tête et qu’il est en position ventrale, lui tourner la tête toutes les 20 minutes.
  • Attention à la thermorégulation de votre bébé : les couches successives d’écharpe sont équivalentes à des couches d’habits. Avec trois couches d’écharpe il faut donc veiller à ne pas trop couvrir bébé, notamment l’hiver. Il convient de l’habiller comme pour la maison et de couvrir le parent et l’enfant dans un même manteau (une quarantaine d’euros pour un manteau de portage). Il est également possible de placer un petit carré de polaire entre la deuxième et troisième couche.

Blandine LIGNEY
Psychomotricienne &
Monitrice de portage

Publicités