Nous sommes deux professionnelles de l’enfance : Marie, enseignante spécialisée dans les troubles cognitifs et les troubles des apprentissages, et Blandine, psychomotricienne. Collègues depuis six ans, nous avons pu profiter pleinement de notre complémentarité pour aider des enfants en difficultés.

Nos expériences professionnelles nous amènent à nous questionner en permanence sur les modalités d’apprentissage tant scolaire que psychomoteur ou encore social. Comment un enfant se développe-t-il ? Comment pouvons-nous favoriser son éveil ? …

La philosophie de Maria Montessori ou d’Emmi Pikler (Loczy), la pédagogie de Céléstin Freinet, l’éducation positive ou de façon plus contemporaine Catherine Gueguen, nous inspirent chaque jour. D’une part, notre intérêt pour les neurosciences, nous permet de mieux comprendre le fonctionnement de l’enfant et ainsi d’adapter notre approche professionnelle. D’autre part, cela nous a permis de prendre conscience de l’importance d’un environnement bienveillant sur les différents lieux de vie de l’enfant (maison, crèche, école…).

Que ce soit au niveau moteur (en psychomotricité) ou dans les apprentissages scolaires (en pédagogie), nous essayons d’appliquer les philosophies suivantes :

         Le respect du rythme de l’enfant (repérer les différentes périodes du développement de l’enfant, ses capacités pour proposer des activités adaptées et progressives, sans brûler les étapes)

         Susciter son intérêt pour favoriser sa concentration (lorsque l’enfant est dans le plaisir d’apprendre, cela ne constitue alors ni un effort ni une corvée)

         Le laisser acteur de ses expériences sensori-motrices (on parle de « motricité libre » et on l’aide à construire son autonomie ; « Aide-moi à faire seul » Maria Montessori)

         L’importance de la verbalisation (mettre des mots sur ce que fait l’enfant est important pour l’aider à mettre du sens)

         Etre attentif à son environnement pour favoriser les situations d’apprentissage (veiller à la disposition du matériel et au climat bienveillant…)

 

« L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit mais une source qu’on laisse jaillir » Maria Montessori

Nous sommes en effet partisanes de l’idée que l’enfant a en lui de nombreuses ressources et que notre devoir est de l’aider à les découvrir et à les développer. Il ne s’agit donc pas de lui inculquer les choses pour le « remplir », ni de faire à sa place, mais de l’accompagner dans ses expérimentations en prenant en compte ses besoins et ses capacités.

 

Pour autant, nous refusons de faire de chacune de ces approches quelque chose d’exclusif. Elles constituent des richesses que chacun peut s’approprier à sa manière selon un contexte particulier. Il nous parait nécessaire de toujours s’intéresser au sens des choses : pourquoi nous les faisons, qu’est-ce qu’elles apportent ? …

 

Par le biais de ce blog, nous avons plaisir à partager avec qui le veut, nos expériences, nos activités, nos conseils… permettant, selon nous, d’éveiller petits et grands. 

 

 Pour plus d’informations sur la psychomotricité : http://www.psychomotricienne-chalon.fr
Cabinet libéral de psychomotricité de Blandine LIGNEY

Publicités